Vernissage

4@6
11 Juin 2016

Exposition

11 Juin - 6 Juillet 2016
Ajouter au calendrier 2016-06-11 10:00:00 2016-07-6 17:00:00 America/New_York Reine-Objet Faite d’un attirail d’outils essentiels Ă  sa beautĂ© superficielle ; amas d’élĂ©ments Ă©pars dont la femme-objet est victime et prisonnière ; Barbies, icĂ´nes mythiques ; foisonnement d’emballages de plastiques divers, la REINE-OBJET, robe-installation, symbole de surconsommation acquière ici le nom d’œuvre d’art oĂą poĂ©sie et trash s’entrecroisent. Derrière la façade visuellement attrayante d’une robe mondaine, un regard se pose sur notre siècle oĂą l’apparence semble dicter notre vie. A travers l’Ĺ“uvre REINE-OBJET, l’artiste, Joann CĂ´tĂ©, dĂ©nonce l’utilisation de la femme comme objet de consommation et de promotion. En Ă©tablissant un lien entre le happening du luxe par excellence, la surconsommation et l’exploitation de la femme comme produit de consommation jetable et interchangeable, l’artiste s’interroge sur les consĂ©quences sociologiques d’une telle pratique. Pourquoi cette obsession Ă  vĂ©hiculer des images d’une femme plastique prĂ©fabriquĂ©e qui confrontent l’idĂ©ologie Ă©colo-environnementaliste de la sociĂ©tĂ© d’aujourd’hui. OĂą allons-nous? 218 rue Saint Paul Ouest MontrĂ©al, QC, H2Y 1Z9 Galerie Blanche info@galerieblanche.com

Reine-Objet

Faite d’un attirail d’outils essentiels Ă  sa beautĂ© superficielle ; amas d’élĂ©ments Ă©pars dont la femme-objet est victime et prisonnière ; Barbies, icĂ´nes mythiques ; foisonnement d’emballages de plastiques divers, la REINE-OBJET, robe-installation, symbole de surconsommation acquière ici le nom d’œuvre d’art oĂą poĂ©sie et trash s’entrecroisent. Derrière la façade visuellement attrayante d’une robe mondaine, un regard se pose sur notre siècle oĂą l’apparence semble dicter notre vie. A travers l’Ĺ“uvre REINE-OBJET, l’artiste, Joann CĂ´tĂ©, dĂ©nonce l’utilisation de la femme comme objet de consommation et de promotion. En Ă©tablissant un lien entre le happening du luxe par excellence, la surconsommation et l’exploitation de la femme comme produit de consommation jetable et interchangeable, l’artiste s’interroge sur les consĂ©quences sociologiques d’une telle pratique. Pourquoi cette obsession Ă  vĂ©hiculer des images d’une femme plastique prĂ©fabriquĂ©e qui confrontent l’idĂ©ologie Ă©colo-environnementaliste de la sociĂ©tĂ© d’aujourd’hui. OĂą allons-nous?

Oeuvres exposées

Joann Côté - Melancolia II

66" x 44" - Tech. mixte sur toile marouflée

Joann Côté - Melancolia 7

11" x 9" - Monotype

Joann Côté - LE CERF-VOLANT II

60" x 40" - Technique mixte

Joann Côté - FRAGMENT

48" x 42" - Technique mixte

joann-cote - Dimanche au jardin

Joann Côté - Dimanche au jardin

16" x 12" - Technique mixte sur papier

Joann Côté - Dimanche au jardin blanc

16" x 12" - Technique mixte sur papier